Le mot du Président de la FIBAD Fédération Ivoirienne de Badminton

La pratique du sport est un droit reconnu à toutes les catégories de la population, sans distinction d'âge, de sexe, de race, de réligion, d'état physique ou mental.

Au Badminton, sport de la famille des jeux a raquette, la Fédération Ivoirienne qui a la gestion de cette discipline, a fait une classification des pratiquants.

Ainsi, nous avons la catégorie des Minibad appelée aussi Pre-poussins (6 a 8 ans), des Poussin (9 a 10 ans), des Benjamin (11 a 12 ans), des Minime (13 a 15 ans), des Cadet (16 a 17ans), des Junior (18 a 19 ans), des Senior (20 a 39 ans) et enfin des Vétéran (40 ans et plus).

En un mot, le Badminton se pratique à tout âge, quelles que soient vos qualités techniques, tactiques et physiques.

Vous avez entre vos mains, une veritable activité sportive qui vous permet de vous defouler tout en vous amusant. C'est véritablement un sport ludique accessible à chacun.

Autre avantage non des moindres, c'est lorsque le Badminton se retrouve à l'école. Dans ce cadre academique, le Badminton a aussi, pour mission, d'éveiller l'intérêt des enfants pour le sport et l'activité physique.

Le Badminton développera ainsi chez l'enfant, une motivation pour la recherche de la performance sportive et l'acquisition des compétences et des connaissances sociales de bases necessaires tant à la cohabitation sociale qu'à la confrontation sportive avec un esprit d'équipe.

C'est un sport olympique depuis 1992. Lors des competitions, sa pratique en salle est conseillée. Sinon on peut le pratiquer partout, a condition de maitriser l'influence du vent. Avec l'avènement de la nouvelle discipline en plein air appelée AirBadminton, la discipline s'invite dans les activités de plage et tout espace en plein air.

Le but du jeu consiste à faire tomber le volant au sol dans le terrain adverse, tout en évitant que l'adversaire en fasse autant, dans le respect des règles.

Pour atteindre cet objectif, il faut utiliser une grande variété de coups et de feinte afin d'obliger l'adversaire à se déplacer, de le déséquilibrer, et ainsi l'empêcher de retourner le volant.

Le Badminton est véritablement un sport mixte ou femme et garçon pratiquent. C'est l'un des rares sports où vous avez le double mixte [femme et garçon] jouent ensemble.

Les matchs se jouent en trois sets avec deux sets gagnants. Pour gagner un set, il faut remporter la manche avec 21 points.

Le Badminton se pratique dans cinq disciplines :

  • Le Simple Homme,
  • Le Simple Dame,
  • Le Double Hommes,
  • Le Double Dames
  • Le Double Mixtes

Un rapide constat révèle que le Badminton est dominé en Afrique par les pays anglophones.

L'avènement de l'Association Francophone de Badminton (AFB) est certes tardif, mais très encourageant.

La Côte d'Ivoire est connue en Afrique comme une grande nation de sport. Il n'est donc pas acceptable que le Badminton reste inconnu.

L'une des missions de la Federations Ivoirienne de Badminton, c'est de rendre à court terme, la Côte d'Ivoire pays phare en Afrique de l'ouest, à moyen terme, la locomotive du Badminton en Afrique et a long terme attaquer le Badminton mondial. Oui nous le pouvons.

Pour gagner ce pari, nous misons sur une bonne politique sportive de notre Fédération à travers d'ambitieux programmes de développement du badminton.

Dans ce cadre, notre politique de promotion, de développement et de vulgarisation de ce sport, nous permet d'avoir les résultats escomptés.

Enfin, nous croyons que le Badminton est particulièrement approprié pour encourager la réconciliation et la stabilité au sein de nos populations. En plus, avec les qualites intrinsèques du badminton, à savoir (courage, persévérance, discipline, respect de l'adversaire, acceptation de la défaite), la fédération ivoirienne qui a en charge sa gestion, a la certitude que ce sport est le bienvenu.

Peu onereuse en termes d'équipements et d'infrastructures, la discipline s'adapte facilement à tous types d'environnement culturel, économique et social, y compris les plus défavorisés.

Je profite de cette lucarne pour lancer un appel à toutes nos autorites en général, et plus singulièrement aux Maires de nos communes, les Conseils généraux et toutes les autorités afin de saisir l'occasion pour occuper sainement leur population. En créant des espaces pour la pratique de ce sport dans leur commune, la FIBAD prend l'engagement de les accompagner. Car au-dela des valeurs sportives liées à la pratique, le badminton est également un facteur d'éducation civique, de socialisation et d'ouverture citoyenne.

Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir contribuer en tant que fédération au développement du sport en général dans notre pays, qui a le souci de changer la vie de milliers de jeunes en situation de vulnérabilité, et d'être véritablement émergent à l'horizon 2020.

Chaque sport a ses spécificités, qui peuvent répondre aux besoins particuliers d'une communauté précise. C'est le cas du BADMINTON, dont nous comptons exploiter les vertus pédagogiques et éducatives au profit des populations.

Je vous remercie pour votre attention et vous invite à nous rejoindre pour des tonnes d'émotions et de plaisirs avec seulement 5 grammes de plumes.

Mr Honore ZOLOBE